Les risques de chute en hiver : Savoir se protéger

Alors qu’il représente pour beaucoup l’occasion de s’adonner à des loisirs tels que le ski alpin, le ski de fond ou la raquette, l’hiver n’est pas sans danger. Les conditions météorologiques plus rigoureuses, ainsi que l’accumulation de neige et de glace, nous exposent à quelques risques, les principaux étant les risques de chute.

 

En effet, durant l’hiver 2010-2011 au Canada, les chutes sur la glace ont entrainé pas moins de 7000 hospitalisations, et 70 % de ces chutes ont touché les personnes de 50 ans et plus. À cause des lourdes conséquences qu’elles peuvent entrainer, il est important de se préparer convenablement lorsqu’on se rend à l’extérieur, particulièrement lorsqu’on fait partie du groupe d’âge qui est plus à risque.

 

Les professionnels de Clinique GO™ vous offrent donc leurs conseils afin de vous prémunir contre les risques de chute en hiver.

 

Les chutes en hiver : Quels sont les risques ?

Il est indéniable que nous nous exposons tous à de tels risques durant l’hiver, alors pourquoi les personnes de 50 ans et plus sont-elles plus touchées par les conséquences qu’elles entrainent ? Et bien, la réponse est simple. En effet, en vieillissant, notre organisme perd peu à peu sa capacité à se régénérer, ce qui entraine notamment une perte de notre masse musculaire. Dès l’âge de 30 ans, nos muscles commencent en quelque sorte à fondre, et cette fonte s’accentue à l’âge de 50 ans lorsqu’on ne fait rien pour la contrer. Ainsi, moins de masse musculaire devient synonyme de moins de force pour se déplacer et, surtout, d’un moins bon équilibre.

 

Mis à part les risques évidents de blessures physiques que les chutes sur la glace représentent, elles peuvent aussi causer du tort sur le plan psychologique en contribuant à l’isolement social auquel les aînés peuvent faire face. En effet, pour éviter de s’exposer à de tels risques, beaucoup d’individus seront contraints à rester chez-eux. L’isolement social a de graves effets, autant sur le plan psychologique que sur le plan physique.

 

Heureusement, il est possible d’amoindrir ses risques de chutes en hiver, afin d’être en mesure de sortir sains crainte et de vaquer à ses occupations.

 

Comment se protéger des risques de chute en hiver ?

Plusieurs petits gestes peuvent permettre de diminuer considérablement les risques qu’on a de subir les conséquences d’une vilaine chute sur la glace. Que ce soit au niveau de son habillement ou de l’aménagement de l’extérieur de son domicile, en combinant ces quelques actions, nos risques personnels se voient être grandement amoindris.

 

Voici des conseils que tout le monde peut mettre en pratique :

  • Il est primordial de toujours se chausser convenablement, en l’occurrence en portant des bottes. Celles-ci doivent être munies d’une semelle large et antidérapante ;
  • Il est possible d’ajouter des crampons en dessous de ses bottes. Ceux-ci sont très efficaces pour éviter de glisser lorsqu’on marche sur la glace et ils sont amovibles afin de pouvoir être retirés lorsqu’on se trouve à l’intérieur ;
  • Des abrasifs, tels que le sel de déglaçage ou le sable, doivent être appliqués à l’extérieur du domicile, aux endroits où la glace est susceptible de se former ;
  • Il est également possible de fabriquer une rampe de sécurité aux endroits particulièrement glissants ou dans les pentes. Celle-ci peut être construite à l’aide de poteaux de bois et d’une corde. Elle doit permettre de se tenir solidement en cas de besoin ;
  • Il faut s’assurer que l’entrée de son domicile est convenablement déblayée, car la neige peut cacher les plaques de glace. Si vous n’êtes pas en mesure de le faire, trouvez quelqu’un qui le fera pour vous.

 

Faire appel aux professionnels de Clinique GO™ pour mieux se protéger

En premier lieu, les ergothérapeutes de Clinique GO™ peuvent vous offrir des conseils personnalisés, en fonction de votre condition physique et de l’aménagement de votre domicile, afin de minimiser vos risques. En effet, les ergothérapeutes possèdent la formation et les qualifications pour vous permettre d’adapter votre domicile et vos activités à votre condition. Leurs conseils vous permettront de conserver votre autonomie et de pouvoir vous adonner à vos activités.

 

Ensuite, comme les risques de chutes sont accentués avec l’âge, en raison des moins grandes capacités musculaires, les conseils d’un kinésiologue peuvent grandement vous aider à contrer cet effet négatif de la vieillesse. Le kinésiologue est le professionnel de l’activité physique. Il sera en mesure de vous conseiller des exercices qui vous permettront d’améliorer votre tonus musculaire et votre équilibre, deux facteurs qui sont particulièrement importants lorsqu’on se déplace sur la glace.

 

Si, malheureusement, une chute n’a pu être évitée et qu’une blessure survient, le physiothérapeute pourra donner de bons conseils pour récupérer le mieux possible. Mais espérons ne pas en arriver là! Selon les intempéries, parfois il est simplement plus sage de rester à la maison, si la raison de sortir peut attendre!

 

Clinique GO™ offre des services mobiles en ergothérapie, en kinésiologie et en physiothérapie. Nos professionnels se déplacent à votre domicile, ou au lieu qui vous convient le mieux, pour être en mesure de bien évaluer votre situation et de vous donner des conseils personnalisés.

 

 

Pour diminuer vos risques de chuter sur la glace et de souffrir des nombreuses conséquences que cela peut entrainer, faites appel à notre équipe multidisciplinaire !

 

yes