Douleur chronique : comment la physiothérapie peut-elle m’aider ?

Une intervention en physiothérapie

Les personnes qui vivent avec la douleur chronique voient souvent leur capacité à fonctionner au quotidien être considérablement diminuée. Malheureusement, ces personnes sont encore trop nombreuses à être résignées face à la douleur et à ne pas aller chercher l’aide dont elles ont besoin auprès de professionnels de la santé pour la prise en charge de leur condition.

 

Les physiothérapeutes font partie des professionnels qui possèdent une expertise pour la prise en charge de la douleur chronique. Pour vous aider à améliorer votre qualité de vie, les physiothérapeutes de Clinique GO™ se déplacent à votre domicile pour l’évaluation de votre condition, la réalisation des traitements et les suivis.

 

Douleur aigüe et douleur chronique : une définition

La douleur est définie comme étant une sensation et une expérience émotionnelle désagréables, qui découlent de dommages subis au niveau des tissus (muscles, os, peau, etc.). Or, la douleur est un concept qui demeure subjectif et propre à chaque personne qui la ressent. Il n’y a effectivement pas de façon de la mesurer objectivement.

 

Dans le contexte de cet article, il convient toutefois de différencier la douleur aigüe de la douleur chronique.

 

Douleur aigüe : il s’agit du type de douleur que nous ressentons tous dans certaines situations (brûlures, coupures, piqures, entorses, etc.) lors desquelles des tissus de notre corps subissent des dommages. Nos neurones envoient alors un message d’alerte à notre cerveau. Il s’agit d’un type de douleur passager, qui disparaît généralement lorsqu’on guérit, et on peut la traiter facilement dans la grande majorité des cas, soit grâce à des médicaments ou à des moyens physiques. La douleur aigüe est un phénomène tout à fait normal, qui nous aide inconsciemment à nous protéger des dangers et qui nous alerte lorsqu’on a besoin de soins, puisque ses causes sont généralement facilement identifiables.

 

Douleur chronique : quant à elle, la douleur chronique est plutôt une réponse anormale et prolongée du corps à la suite d’une blessure, mais qui persiste au-delà du processus de guérison. Bien qu’elle puisse être liée à une condition de santé particulière, ses causes sont souvent difficilement identifiables, ce qui complique son traitement. Pour être qualifiée comment étant « chronique », la douleur doit persister depuis au moins 3 mois, ou encore être récurrente (plusieurs épisodes de douleur au cours d’une période de 3 mois).

 

 Comment la physiothérapie peut-elle aider ?

Le physiothérapeute est le professionnel dont l’expertise lui permet de prévenir et de guérir les limitations physiques auxquelles font face ses clients. Ces limitations peuvent être causées par des problèmes de santé affectant les systèmes musculosquelettique, neurologique ou cardiorespiratoire. Grâce à des moyens thérapeutiques physiques, on peut réduire les limitations fonctionnelles, toujours dans le but de recouvrer des capacités physiques optimales et un niveau de bien-être suffisant.

 

Dans le contexte de la douleur chronique, l’intervention d’un physiothérapeute s’effectue en différentes étapes.

 

L’évaluation de la condition du client

Dans le cas de la douleur chronique, la première étape d’une prise en charge en physiothérapie est bien entendu l’évaluation du type de douleur. Le physiothérapeute évalue les problèmes de santé actuels, les antécédents médicaux, les symptômes ressentis, mais il cherche également à connaître les autres traitements qui sont suivis (médicaments ou autres approches). Effectivement, la prise en charge de la douleur chronique s’effectue souvent dans le cadre d’une approche multidisciplinaire, qui met à profit l’intervention de différents professionnels.

 

Le physiothérapeute peut également procéder à différents tests fonctionnels, perceptuels et permettant d’évaluer la posture, le système neuromusculosquelettique, etc.

 

Interventions pour le traitement de la douleur chronique

Une fois la condition de son client bien définie, le physiothérapeute met sur pied un plan de traitement qui peut inclure différents moyens d’intervention, notamment :

  • Des programmes d’exercices spécifiques selon différents objectifs (stabilisation, renforcement, etc.) ;
  • La thérapie manuelle dans le but de mobiliser certaines articulations ;
  • La correction de mouvements problématiques, de la posture, du patron de marche, etc. ;
  • La rééducation neuromusculaire ;
  • L’encadrement pour la gestion de la douleur ;
  • Et plus encore.

 

Les rendez-vous de suivi

Une fois le plan de traitement entrepris, des rencontres entre le physiothérapeute et son client sont nécessaires afin de suivre l’évolution de la condition de ce dernier et pour ajuster les moyens d’intervention en conséquence. Le nombre de séances et la durée totale du traitement en physiothérapie varient en fonction de chaque condition et de chaque personne.

 

 

Pour plus d’information sur nos services en fonction de type de douleur chronique avec lequel vous devez composer, contactez notre équipe maintenant.

yes