Parler du vieillissement avec ses parents

La vieillesse, c’est une étape de la vie à laquelle personne ne peut échapper et qui amène son lot de défis. Problèmes de santé, perte d’autonomie, décès du (de la) conjoint(e), déménagement, etc. En tant qu’enfant de parents vieillissants, il est donc essentiel de parler avec eux de leurs besoins, de leurs désirs et de leurs attentes. Une bonne communication est nécessaire pour que cette période, dans la vie de nos parents, soit bien vécue, mais aussi pour éviter les conflits familiaux.

 

Nos travailleurs sociaux partagent avec vous des sujets à aborder avec vos parents vieillissants et vous offrent des conseils pour favoriser une communication saine.

 

Santé : mettre les pendules à l’heure

Lorsqu’on vieillit, les problèmes de santé physique deviennent une préoccupation de plus en plus importante. En tant qu’enfant, vous devez être bien au fait de la condition de vos parents vieillissants. Prenez le temps de vous renseigner sur les conditions de santé existantes, que vous connaissez déjà. Sont-elles stables ou ont-elles évolué ? Comment ces problèmes sont-ils traités ou pris en charge ? Qui sont les professionnels de la santé qui sont responsables du suivi ?

 

Il est primordial d’avoir l’heure juste afin d’éviter d’avoir de mauvaises surprises. Cela permet également, en tant que potentiel proche aidant, de prévoir les ressources nécessaires, en temps et en argent, pour prendre soin du parent dans l’éventualité où un problème de santé s’aggraverait.

 

Prendre connaissance des attentes face à l’avenir

En fonction de l’état de santé des parents et de la situation de leur ménage (conjoint en vie ou décédé), il est également important de parler avec eux de leurs attentes et de leurs désirs face à l’avenir. Comment se voient-ils vieillir et, surtout, dans quel environnement ? Y’a-t-il des rêves ou des projets qu’ils souhaitent encore réaliser ?

 

Prendre connaissance des désirs et des attentes de ses parents, ça aide grandement à comprendre leur état d’esprit, mais aussi la façon dont ils perçoivent le vieillissement et tout ce qui vient avec.

 

S’informer sur la situation financière

En tant qu’enfant, vous êtes en droit d’avoir une bonne connaissance de la situation financière de votre ou de vos parents. Cela est d’autant plus vrai si vous êtes la personne qui sera responsable de leur succession au moment de leur décès… Ont-ils l’argent nécessaire pour faire face aux imprévus ? Ont-ils le budget pour vivre en résidence pour aînés si cette option devient la plus appropriée en fonction de leur condition de santé et de leurs besoins ? Laissez-les bien entendu s’occuper de leurs finances, mais assurez-vous d’avoir une bonne connaissance de leur situation, encore là afin de vous éviter de mauvaises surprises. Vous pourrez également, ensemble, prendre des décisions réalistes en ce qui a trait à l’avenir.

 

 

Demandez le soutien d’un travailleur social

Les travailleurs sociaux sont les professionnels à consulter dans le cas de situations sociales difficiles ou complexes, telles que la perte d’autonomie et les difficultés que cela engendre. Leurs conseils peuvent notamment être orientés vers les enfants de parents vieillissant, afin de les aider à aborder de la bonne façon les questions concernant l’avenir de ces derniers.

 

Pour les parents âgés, le travailleur social peut également offrir un service d’accompagnement, par exemple dans le choix d’un nouveau milieu de vie qui conviendra aux désirs et aux besoins. De plus, il peut guider son client vers les ressources appropriées, notamment pour les services et les soins que leur condition de santé nécessite.

 

Pour profiter d’un accompagnement personnalisé et de conseils judicieux pour aider et guider vos parents dans cette période charnière qu’est le vieillissement, faites confiance aux travailleurs sociaux de Clinique GO™. En plus des services à domicile, ils sont également disponibles pour intervenir via la consultation en ligne !

 

Francis-Desjardins Approuvé par Francis Desjardins
Président et physiothérapeute depuis 1994.
Francis Dejardins