Adaptation d’une salle de bain en ergothérapie

Que ce soit pour une personne âgée, handicapée, à la suite d’une hospitalisation ou d’un changement de l’état de santé, l’ergothérapeute est le professionnel pour vous aider à évaluer la sécurité de votre salle de bain et pour vous recommander des adaptations pour la rendre plus sécuritaire et fonctionnelle. Malheureusement, de telles adaptations peuvent s’avérer très couteuses, et c’est pourquoi faire appel à un professionnel est essentiel pour bien planifier les changements à effectuer en fonction de la condition de la personne, de ses goûts, de son budget…

 

Brenda Grant, qui est ergothérapeute au sein de l’équipe mobile de Clinique GO™, a répondu à nos questions concernant le rôle de sa discipline auprès des personnes qui cherchent à adapter leur salle de bain pour favoriser leur autonomie !

 

D’abord, pourquoi faire appel à un ergothérapeute pour l’adaptation d’un domicile ?

Les ergothérapeutes possèdent les qualifications et la formation pour intervenir auprès des personnes qui font face à des limitations causées par une condition physique, cognitive ou psychologique. On vise à leur permettre de conserver leur autonomie en continuant de réaliser les activités qui sont importantes pour eux. Bien sûr, on intervient d’abord pour que la personne puisse continuer à combler ses besoins de bases, mais on peut aussi l’aider à continuer de pratiquer les activités et loisirs qui sont importants pour elles.

 

Bien entendu, les activités d’hygiène font partie intégrante des besoins de base et sont importantes pour le maintien de l’autonomie d’une personne. Voilà pourquoi on peut aussi intervenir pour proposer les meilleures adaptations à la salle de bain d’une personne qui est en situation de handicap ou de perte de mobilité.

 

Auprès de quels types de clientèles intervenez-vous le plus souvent pour l’adaptation d’une salle de bain ?

Les clients que l’on rencontre le plus souvent sont bien certainement les personnes âgées. En effet, un accident, une maladie, ou une hospitalisation prolongée peuvent avoir un impact direct sur la mobilité et sur le maintien de l’autonomie. On intervient alors pour favoriser la sécurité, notamment en prévenant les risques de chute qui représentent un réel enjeu pour les personnes âgées.

 

Ainsi, on parvient au maintien à domicile de façon sécuritaire, ce qui est généralement très important pour la personne elle-même et pour ses proches.

 

Finalement, il faut savoir qu’on peut aussi aider les personnes qui sont en situation de handicap physique afin de suggérer des adaptations en fonction de leur condition particulière.

 

En général, comment se déroulent vos interventions à domicile ?

En premier lieu, on va évaluer le client pour bien comprendre les difficultés qu’il rencontre au quotidien. Ensuite, on va analyser ses habitudes et ses gestes pour connaître ses capacités à les réaliser de façon sécuritaire.
On pourra alors proposer différentes aides techniques pour pallier ses limitations. Par exemple, on peut suggérer l’installation de poignées solides près de la toilette ou dans le bain, l’acquisition d’un petit siège pour la douche, etc. Nos conseils aux personnes âgées visent surtout à réduire le risque de chute dans la salle de bain, puisque c’est un aspect important du maintien à domicile auprès de ce type de clients.

 

Finalement, il est important de savoir que les personnes dont la condition demande des adaptations importantes et couteuses peuvent obtenir des subventions grâce au Programme d’adaptation du domicile (PAD). Pour ce faire, il est nécessaire d’obtenir une évaluation d’un ergothérapeute. Apprenez-en sur le PAD en consultant cet autre article sur notre blogue.

 

Les services des ergothérapeutes à domicile de Clinique GO™ sont offerts à des prix compétitifs et dans des délais plus que raisonnables. Nos professionnels mettront leur expertise à profit pour favoriser votre sécurité et votre autonomie ! Consultez-nous pour obtenir plus d’information sur notre service d’adaptation de la salle de bain en ergothérapie !

Approuvé par Francis Desjardins
Président et physiothérapeute depuis 1994.
Francis Dejardins