Les troubles du spectre de l’autisme (TSA)

Les troubles du spectre de l’autisme sont des troubles neurologiques qui peuvent grandement affecter le développement et l’épanouissement des enfants qui en sont atteints. Heureusement, la sensibilisation de la population à ces troubles permet désormais de poser des diagnostics dans les premières années de vie des enfants, afin de leur permettre d’obtenir une intervention d’un professionnel rapidement.

 

Apprenons-en plus sur ces troubles ainsi que sur les signes qui devraient vous alarmer en tant que parents et vous pousser à consulter.

 

Qu’est-ce que le trouble du spectre de l’autisme

Les troubles du spectre de l’autisme (TSA) englobent les enfants autistes, ceux qui souffrent du syndrome d’Asperger ainsi que ceux qui sont aux prises avec un trouble envahissant du développement non spécifié.

 

Tous ces troubles sont causés par un problème neurologique qui affecte le développement de l’enfant atteint. Les principaux effets des TSA sont des troubles communicationnels et interrelationnels ainsi que des comportements inhabituels, notamment des activités pratiquées de façon répétitive ou des intérêts limités.

 

Au Québec, on estime qu’un enfant sur 80 qui consulte pour des troubles de développement reçoit un diagnostic de TSA. Ces troubles sont beaucoup plus fréquents chez les garçons que chez les filles, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires afin d’en déterminer les causes.

 

Comment les TSA se manifestent-ils ?

Certains signes des TSA se manifestent de façon précoce, soit entre l’âge de 12 à 24 mois. Toutefois, ces troubles sont plus souvent décelés alors que la situation sociale de l’enfant lui demande un plus grand niveau de communication et d’interaction avec autrui. C’est donc vers l’âge où les enfants entrent à l’école primaire qu’une majeure partie des TSA sont décelés.

 

Il est important de comprendre que chaque enfant aux prises avec un TSA présente des signes et des symptômes très variables, d’une intensité tout aussi variée. Ainsi, un enfant peut présenter un ou plusieurs des symptômes suivants :

  • L’enfant peut ne pas répondre quand on lui parle ou qu’on l’appelle, comme s’il était sourd ;
  • Il ne cherche pas à imiter le comportement des enfants plus vieux ou des adultes ;
  • Il a de la difficulté à regarder les autres dans les yeux ;
  • Il n’a que très peu, voire pas d’interactions avec les autres ;
  • Il montre une résistance face aux contacts physiques avec les autres enfants et avec les adultes ;
  • Il cherche à réaliser certains gestes ou certaines activités de la même façon à chaque fois, par exemple lorsqu’il est question de manger ;
  • Il exécute des gestes de façon répétitive ;
  • Il adopte des mouvements inhabituels, par exemple battre des mains, se balancer sur lui-même, etc.

 

Il ne s’agit ici que d’un bref éventail de symptômes qui peuvent laisser présager un TSA et il en existe d’autres.

 

En général, les enfants aux prises avec un TSA sont très ancrés dans leur routine et tolèrent très mal le changement. Les individus présentant ces troubles sont également très intéressés par un ou deux sujets particuliers, au point tel qu’ils en parlent avec beaucoup de détails, et ce, même si leur interlocuteur n’est pas intéressé. Ils ont de la difficulté à saisir le langage non verbal, ce qui gêne leurs capacités relationnelles. L’harmonie familiale peut par conséquent en être affectée.

 

Que faire en cas d’inquiétude ?

Si vous croyez avoir décelé le signe d’un TSA chez votre enfant, parlez-en à son médecin. Il saura vous conseiller et vous diriger vers les ressources appropriées. Des services spécialisés sont offerts dans le réseau public pour obtenir un diagnostic clair, mais réussir à avoir un rendez-vous peut prendre plusieurs mois.

 

Clinique GO™ intervient rapidement auprès de votre enfant et de votre famille

Pour obtenir une évaluation ou un suivi de plan d’intervention rapidement, tournez-vous vers les services à domicile de Clinique GO™. Nous vous offrons des services de psychoéducation à domicile et nos professionnels se déplacent dans un lieu que votre enfant connaît pour l’évaluer. Nos professionnels peuvent aussi se déplacer dans son milieu de garde (CPE) ou à son école. Vous éviterez ainsi de la déstabiliser, ce qui facilitera le déroulement de l’évaluation !

 

Nos professionnels ont à cœur l’épanouissement de votre enfant. Rappelez-vous que plus un TSA est décelé et pris en charge rapidement, plus les chances que votre enfant puisse se développer et s’épanouir normalement sont grandes !

 

Francis-Desjardins Approuvé par Francis Desjardins
Président et physiothérapeute depuis 1994.
Francis Dejardins