Les risques de chute chez les aînés

Les risques de chute représentent une source d’inquiétude réelle pour bon nombre de personnes âgées et leur famille. Les chutes peuvent avoir de graves conséquences à la fois physiques et psychologiques lorsqu’elles surviennent. À cause de plusieurs facteurs, il n’est pas rare qu’elles se produisent et c’est pourquoi il convient d’en connaître les causes afin de pouvoir les prévenir.

 

Faits & chiffres

Selon les chiffres publiés par l’Institut national de la santé publique en 2008, 4 % des aînés québécois (65 ans et plus) auraient subi, au cours des 12 derniers mois, une chute ayant causé une blessure qui a limité leurs activités quotidiennes. Ceci représentait alors pas moins de 40 000 personnes ayant vécu avec les conséquences d’une chute ! Pour l’ensemble de ces chutes, 40 % sont survenus à domicile. Une surface glissante, la glace ou la neige ainsi que les escaliers sont les causes de chute les plus fréquentes.

 

Même si ces données datent de quelques années, cette réalité avec laquelle doivent composer nos aînés est toujours bien présente. Avec le vieillissement de la population, le phénomène risque de prendre de l’ampleur et de devenir un réel fardeau pour notre système de santé. Déjà en 2004, les dépenses totales, directes ou indirectes, liées aux chutes chez les 65 ans et plus représentaient, au Québec, des dépenses de 370 millions de $.

 

 Les conséquences des chutes

Les chocs causés par les chutes peuvent avoir des conséquences à la fois physiques et psychologiques pour ceux qui les subissent. Parmi le premier groupe, on retrouve des conséquences comme les ecchymoses, les plaies, mais aussi des problèmes plus graves comme les fractures de la hanche pour ne nommer que ceux-ci.

 

Dans certains cas, si l’aîné n’est pas en mesure de se relever par lui-même, il peut rester sur le sol pendant plusieurs heures, ce qui peut entraîner des problèmes de déshydratation, de malnutrition et d’hypothermie.

 

Ces conséquences, en plus d’entraîner des problèmes au plan fonctionnel, peuvent également causer des troubles psychologiques. Par exemple, une personne qui a déjà chuté pourra limiter ses déplacements et ses activités par peur de revivre la même chose, contribuant ainsi à la dégradation de sa forme physique et à son isolement social. Ces facteurs ne feront qu’empirer la situation de la personne et elle s’exposera finalement à davantage de risques, sans parler du stress, de l’angoisse et de l’implication supplémentaire que pourront vivre les membres de sa famille.

 

Comment prévenir les chutes ?

Pour bien prévenir les chutes, il faut prendre en considération les facteurs reliés à l’environnement et ceux reliés à la personne.

 

Il est d’abord primordial qu’une personne ne laisse pas sa crainte de chuter la limiter dans ses activités. En effet, la pratique régulière d’activités physiques simples, comme la marche, permet aux personnes âgées de conserver leur tonus musculaire et ainsi de préserver leur autonomie. Il faut encourager les aînés et réaliser eux-mêmes leurs tâches ménagères, dans la mesure du possible, en leur offrant de la supervision en cas de besoin. Également, il faut s’assurer que les habitudes d’alimentation de la personne soient bonnes afin qu’elle ait tous les nutriments et protéines dont elle a besoin pour rester en forme.

 

Pour ce qui est des facteurs liés à l’environnement, une analyse du domicile de la personne permet de déceler les sources de risque et d’entreprendre les actions nécessaires pour les éliminer. Par exemple, le domicile doit être suffisamment éclairé et les lieux doivent être désencombrés. Également, les endroits comme la salle de bain et les escaliers doivent être munis de rampes ou de poignées solidement fixées aux murs.

 

Comment Clinique GO™ peut vous aider ?

Nous mettons à votre disposition des services de professionnels de la santé qui se déplacent à votre domicile pour vous aider à adopter un mode de vie sain et à réduire les risques de chute.

 

Bien que l’expertise de Clinique GO™ soit souvent mise à contribution après une chute, nous pouvons rapidement agir à titre préventif, car la prévention demeure le remède le plus efficace ! Nos services à domicile GO Gériatrie vous aideront à adapter votre domicile pour éliminer les sources de risque, et ce, grâce à nos ergothérapeutes à domicile. Nos professionnels mobiles sont également en mesure d’évaluer un individu qui a déjà chuté afin de déterminer les causes de l’incident. Nos physiothérapeutes à domicile peuvent intervenir sur la douleur engendrée par une blessure et effectuer différents exercices de mobilité, de renforcement et d’équilibre. Nos kinésiologues à domicile pourront aider un aîné à intégrer l’activité physique à son quotidien tout en respectant sa condition. Nos services de nutrition à domicile vous seront utiles afin de mettre sur pied un plan nutritionnel qui convient à vos besoins.

 

Faire appel à Clinique GO™, c’est limiter vos risques de subir une chute afin de préserver votre autonomie et votre qualité de vie, et ce, le plus longtemps possible !

 

Francis-Desjardins Approuvé par Francis Desjardins
Président et physiothérapeute depuis 1994.
Francis Dejardins