La psychoéducation au service des familles

La psychoéducation est une discipline polyvalente qui vise à favoriser l’adaptation d’une personne à son milieu dans le but de lui permettre de s’épanouir. Ainsi quand on parle de psychoéducation, on pensera d’abord aux interventions faites en milieux scolaires pour aider les élèves qui sont aux prises avec des difficultés d’adaptation. Toutefois, le champ d’action de psychoéducation est beaucoup plus large et une intervention peut s’avérer pertinente dans de nombreuses situations.

 

Il faut notamment savoir qu’en ayant la chance d’intervenir directement à domicile, le psychoéducateur est un véritable allié des familles qui rencontrent des situations difficiles. C’est ce que nous explique Émilie Bernier, psychoéducatrice au sein de l’équipe mobile de Clinique GO™.

 

La psychoéducation en quelques mots

Selon Madame Bernier, la psychoéducation est un domaine de relation d’aide. L’un des fondements de la discipline est de préconiser l’utilisation de l’environnement du client pour favoriser son développement et pour lui permettre de s’adapter à celui-ci. La psychoéducation se base donc sur un modèle d’intervention systémique, c’est-à-dire qu’on prend en considération tous les milieux de la personne, mais aussi tous les intervenants qui gravitent autour d’elle afin de mettre à profit leur contribution.

 

Ainsi, c’est en ayant une bonne compréhension de l’impact de chacun des éléments constituant l’environnement d’une personne que le psychoéducateur peut comprendre les problématiques rencontrées, et ce, afin de proposer des stratégies propres à ces dernières.

 

La psychoéducation dans un contexte familial

La psychoéducation s’insère parfaitement dans un contexte de problématique familiale puisque les professionnels du milieu privilégient toujours les interventions sur le terrain. Dans un tel contexte, le psychoéducateur a la chance de se déplacer au domicile de son client afin de l’observer dans son milieu (espace de vie), mais également pour observer ses relations et ses interactions avec les membres de sa famille.

 

Les interventions ainsi faites à domicile offrent la chance au professionnel de faire des observations d’une richesse incroyable. Celles-ci présentent donc de nombreux avantages si on les compare aux interventions effectuées dans une clinique ou dans un bureau.

 

Dans quels genres de situations familiales le psychoéducateur peut-il intervenir ?

Madame Bernier nous explique qu’une grande partie de ses interventions, faites auprès de familles, concernent des problèmes de comportement chez les enfants. Il n’est pas rare que des parents soient confrontés à différents problèmes, notamment :

  • Des problématiques liées à la routine (le matin, au lever ou le soir au coucher, par exemple) ;
  • Des problèmes d’opposition, c’est-à-dire un enfant qui refuse de suivre les consignes ;
  • Des problèmes d’agressivité ou d’impulsivité, qui peuvent donner lieu à des comportements violents ;
  • Des difficultés dans la réalisation des devoirs, qui peuvent elles-mêmes être liées à des troubles d’apprentissage, par exemple.

 

Vous comprendrez qu’il ne s’agit ici que des quelques exemples de situations lors desquelles l’intervention du psychoéducateur peut s’avérer bénéfique. Dans tous les cas, le professionnel cherchera à soutenir les parents dans le développement de leurs compétences parentales, et ce, en leur donnant par exemple des stratégies pour les aider à intervenir différemment, de façon moins émotive et plus structurée.

 

D’autres types d’interventions dans un contexte familial…

Il faut aussi comprendre que le psychoéducateur peut également intervenir dans d’autres types de situations familiales, qui ne sont pas nécessairement reliées à des difficultés rencontrées par les enfants, par exemple :

  • Auprès d’une personne ou des membres d’une même famille confrontés à une épreuve, tel un deuil, des relations familiales difficiles, etc. ;
  • Auprès d’une personne qui est aux prises avec un handicap physique ou mental, afin de favoriser son adaptation et celle de ses proches ;
  • Pour aider un enfant qui vit des difficultés d’adaptation, à la suite d’un déménagement par exemple.

 

La psychoéducation à domicile avec Clinique GO™

Les professionnels de Clinique GO™ sont membres en règle de l’Ordre des psychoéducateurs du Québec. En alliant leur champ d’expertise aux avantages d’une intervention au domicile de leur client, ils peuvent devenir une aide précieuse pour les familles afin de permettre à chacun de s’épanouir pleinement !

 

Approuvé par Francis Desjardins
Président et physiothérapeute depuis 1994.
Francis Dejardins