Concilier sports & problèmes d’articulations

Les bienfaits du sport et l’importance de l’intégrer à nos habitudes de vie ne sont plus des sujets desquels il faut débattre. En effet, ses effets sur la santé sont nombreux, que ce soit au point de vue des capacités cardiovasculaires, du renforcement des muscles ou bien au niveau de la santé mentale. Toutefois, la pratique d’un sport peut entraîner son lot de blessures. En effet, que ce soit parce qu’on s’y est lancé sans encadrement ou encore parce qu’on en demande trop à son corps, celui-ci peut craquer sous la pression.

 

Les blessures aux articulations sont monnaie courante dans le domaine sportif, particulièrement chez les personnes qui souffrent de problèmes à ce niveau. Toutefois, ça ne veut pas dire que le sport est à proscrire complètement de la vie de ces personnes, bien au contraire. Il s’agit simplement de suivre quelques conseils et de choisir un sport adapté à sa condition !

 

Comprendre les articulations

Les articulations sont les jonctions entre les os de notre corps. Le squelette humain compte 206 os, reliés entre eux par 400 articulations. Ces dernières sont classées en 3 grands groupes selon le critère de mobilité. Il existe d’abord des articulations immobiles qui ne permettent aucun mouvement, comme les articulations reliant les os du crâne à celles se trouvant au niveau du sternum. Certaines articulations sont dites semi-mobiles, car elles permettent des mouvements d’une amplitude limitée, comme les articulations se trouvant entre nos vertèbres. Le dernier groupe d’articulations est constitué des articulations très mobiles, comme celles des coudes, des genoux et des doigts qui peuvent effectuer des mouvements de grande amplitude et dans plusieurs directions.

 

Les articulations sont composées de cartilage et d’une enveloppe renfermant un liquide, appelé liquide synovial. Ces composés permettent de limiter la friction entre les os lors des mouvements. Les articulations mobiles et semi-mobiles sont également composées de tendons et des ligaments qui aident à la stabilité des articulations. Les blessures se situent souvent à ce niveau puisque les tendons et les ligaments sont composés de tissus qui peuvent se rompre en cas de choc ou lorsqu’ils sont sursollicités.

 

Quels sports éviter dans le cas de problème ?

Malgré sa popularité, le jogging n’est pas un sport sans danger pour les articulations. En effet, les mouvements répétés exercent une forte pression sur celles-ci, qui doivent alors supporter un poids équivalent à 3 à 4 fois le poids du corps. Il est donc normal que beaucoup de personnes ressentent des douleurs aux genoux et aux chevilles en pratiquant le jogging. Avant de s’y mettre, il vaut mieux consulter un kinésiologue ou un physiothérapeute pour obtenir des conseils sur la technique de course appropriée pour éviter les blessures. Également, un bon équipement, adapté à la façon particulière dont on court, est de mise en tout temps.

 

D’autres sports sont considérés comme produisant de forts impacts sur les articulations du corps, notamment le football, le soccer, le volleyball, le tennis et le badminton. En effet, tous ces sports demandent des changements de direction brusques qui demandent un énorme effort aux muscles et aux articulations.

 

Et ceux à favoriser ?

Certains sports sont tout à fait indiqués pour les personnes aux prises avec des problèmes aux articulations. Par exemple, la marche en plein air peut être une bonne alternative pour ceux à qui le jogging pose problème. En effet, la pression exercée sur les articulations est bien moins importante lorsqu’on marche que lorsqu’on court. Également, le fait de choisir un type de terrain plus mou, comme le gazon, le sable ou le sol en forêt, permet également de réduire la pression sur les articulations. Comme la marche en plein air implique souvent des ascensions, elle a un effet tout aussi bénéfique sur les capacités cardiovasculaires que le jogging !

 

Le vélo est également un sport qui demande moins d’efforts aux articulations. En effet, lorsqu’on pédale, l’articulation des genoux est sollicitée pour le mouvement circulaire, mais elle ne subit pas d’impact important puisque le pied reste stable sur la pédale.

 

Les sports aquatiques permettent également aux personnes atteintes de problèmes aux articulations de pratiquer l’exercice physique sans danger pour ces dernières. En effet, l’eau a pour effet de supporter le corps et de diminuer grandement la pression qui est exercée sur les articulations. Que ce soit la natation ou l’aquaforme, la plupart des sports dans lesquels le corps se trouve dans l’eau sont conseillés pour les personnes atteintes de tels problèmes.

 

L’équipe multidisciplinaire et mobile de Clinique GO™ saura vous fournir les conseils nécessaires à l’intégration de l’activité physique à votre mode de vie si vous souffrez de problèmes d’articulations. Nos kinésiologues et nos physiothérapeutes possèdent des qualifications qui leur permettront de vous indiquer la bonne technique pour pratiquer le sport de votre choix. Grâce à leurs conseils, il aura moins de risques de blessure, et ce, peu importe votre âge ou votre condition physique actuelle.

 

Grâce aux soins à domicile et en entreprise de Clinique GO™, il n’y a plus de raison de ne pas faire de sport !

 

Francis-Desjardins Approuvé par Francis Desjardins
Président et physiothérapeute depuis 1994.
Francis Dejardins