L’ostéopathie lors d’une grossesse

osteopathie_domicile_grossesse_Montreal

Le champ d’action de l’ostéopathie est très large et c’est sans doute pourquoi cette médecine douce gagne en popularité auprès d’un nombre grandissant de personnes. Les femmes enceintes ne font pas exception à cette règle et, au Québec, elles sont de plus en plus nombreuses à consulter en ostéopathie. Quand on pense au lot de bouleversement que la grossesse entraîne sur le corps, cela nous apparaît logique!

 

Pour nous permettre de comprendre de quelles façons une intervention en ostéopathie est bénéfique lors d’une grossesse, Olivier Campo, ostéopathe de l’équipe mobile de Clinique GO™, a répondu à nos questions.

 

Pour commencer, comment décririez-vous l’ostéopathie à quelqu’un qui ne connaît pas votre discipline?

Il faut d’abord comprendre que l’ostéopathie est une médecine manuelle, puisque les interventions qu’effectue l’ostéopathe se font avec ses mains. Grâce à plusieurs années de formations extensives (étendues) — où sont étudiées l’anatomie, la physiologie, ou la biomécanique, la pathologie (etc.) — l’ostéopathe est en mesure d’avoir une vision globale du corps, de l’organisme de son client.

 

Un traitement ostéopathique a pour objectif de corriger des dysfonctions somatiques  (relatif au corps) afin d’aider le corps à se réguler durablement : on aide une articulation a « retrouver sa bonne place », on manipule des tissus pour faciliter les fonctions d’un organe, on décongestionne une zone pour lever des compressions nerveuses… les applications et techniques sont très nombreuses et variées. On peut donc dire que l’ostéopathie est une médecine alternative de type holistique qui, grâce une évaluation complète et globale, offre un champ d’action qui est très très large.

 

Les résultats des interventions en ostéopathie sont parfois surprenants, d’autant qu’ils sont effectués dans la douceur!

 

Comment l’expertise de l’ostéopathe lui permet-elle d’intervenir auprès des femmes enceintes?

La grossesse entraîne son lot de bouleversements pour le corps et plusieurs de ses systèmes en sont affectés. Au niveau articulaire, par exemple, on retrouve souvent des lombalgies, des douleurs sacro-iliaques, des douleurs des hanches ou des épaules. Le système nerveux est aussi affecté à travers de nombreuses sciatalgies ou syndrome comme celui du canal carpien. D’autres problèmes touchent plutôt le système viscéral et entraînent des troubles comme les nausées et le diabète de grossesse.

 

Grâce à sa vision globale, l’ostéopathe est donc en mesure d’évaluer sa cliente pour traiter les causes combinées de ces maux. Les modes d’interventions étant doux et manuels, ils sont particulièrement appréciés des femmes enceintes. La fin d’une séance est par ailleurs souvent un temps de réflexion et d’échange où l’ostéopathe dispense quelques conseils posturaux et recommande des exercices bienfaiteurs.

 

Ainsi, quels que soient les troubles dont souffre la femme enceinte, l’intervention en ostéopathie représente une façon douce et non invasive (non chirurgicale et ne causant pas de destruction de tissu) de l’accompagner!

 

Est-ce vrai que l’ostéopathe peut aussi intervenir après l’accouchement?

Tout à fait! L’accouchement représente souvent une épreuve difficile pour les corps de la maman et de son bébé. Ainsi, après une phase de récupération, il est souvent très bénéfique pour une nouvelle maman de consulter en ostéopathie. Ce dernier aide alors à rééquilibrer les systèmes articulaires, circulatoires et nerveux afin d’aider à réduire les impacts de l’accouchement tant sur le corps que sur le psychisme de la mère – et ceci tant sur le court que le long terme, ce qui n’est pas du tout à négliger. Regagner une souplesse des tissus, une tonicité musculaire, améliorer la digestion ou les fonctions urinaires en sont des exemples , tout comme la réduction des risques de dépression post-partum!

 

De plus, l’ostéopathe peut intervenir auprès du nouveau-né puisque l’accouchement représente aussi un « traumatisme » pour le nourrisson, on l’oublie trop souvent. À la naissance, crâne, épaules et bassin, par exemple, subissent d’importantes contraintes. Ainsi, grâce à de douces mobilisations très ciblées, l’ostéopathie peut traiter des problèmes comme la plagiocéphalie, les coliques du nourrisson, les difficultés respiratoires, etc. Tous ces maux affectent le bien-être et l’humeur du bébé, voire son développement. Un traitement précoce du nourrisson et de sa mère peut changer la dynamique familiale, dans le sens d’une meilleure harmonie.

 

Les services mobiles en ostéopathie de Clinique GO™

La grossesse peut affecter les capacités de la mère à se déplacer de façon sécuritaire. Clinique GO™ offre ses services mobiles en ostéopathie, offrant ainsi la possibilité à la mère et à son nouveau-né de recevoir leurs soins directement dans le confort de leur domicile.

 

Si vous avez des questions sur nos services, le déroulement des traitements, ou encore sur nos tarifs, nous vous invitons à nous contacter. Nos professionnels sont les partenaires de votre santé.

 

 

yes